Près de 4 millions de demandes de PCU traitées la première semaine par les membres de l’AFPC

14 avril 2020

Après l’instauration de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) le 6 avril, des milliers de membres de l’AFPC ont travaillé sans relâche pour traiter plus de 3,8 millions de demandes reçues en cinq jours. Ils ont mis à peine deux jours pour faire un premier versement dans le compte bancaire des travailleuses et travailleurs mis à pied, lesquels pourront recevoir jusqu’à 2 000 $ par mois pendant quatre mois. 

En tout, plus de 5,6 millions de demandes d’aide financière ont été reçues et traitées entre le 15 mars et le 10 avril. 

Près de deux millions de demandes d’assurance-emploi ont été soumises avant le lancement de la PCU. Les membres de l’AFPC à Service Canada ont fait le tri afin de convertir la plupart d’entre elles en demandes de prestation d’urgence, une aide plus rapide, ce qui permet au personnel de l’assurance-emploi de mieux répondre aux autres demandes, comme les prestations parentales et de maladie. 

Zeeshan Ahmed est un des membres du Syndicat des employé-e-s de l’Impôt (AFPC-SEI) qui travaillent au centre de l’Agence du revenu du Canada (ARC) à Calgary. Il vient en aide à des milliers de personnes au téléphone depuis son domicile. Il fait partie d’un centre d’appels virtuel regroupant plus de 2 000 membres du syndicat provenant d’autres secteurs de l’ARC qui ont offert de donner un coup de main. Le centre a prolongé ses heures d’ouverture jusqu’à 23 h pour répondre rapidement aux questions et aux préoccupations du public concernant la PCU. 

« Les gens qui appellent sont frustrés, ont peur et ne savent pas ce qui se passe, affirme M. Ahmed. Mais quand on réussit à aider quelqu’un de manière concrète dans son quotidien, c’est extrêmement valorisant. » 

Pendant ce temps, Normand Lévesque, membre de l’AFPC-SEI au centre fiscal de Winnipeg, travaille à la bonification du crédit de TPS/TVH et de l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) dans le contexte de la pandémie.  

« Ceux et celles qui sont toujours au bureau sont là pour appuyer les télétravailleurs, explique M. Lévesque. On a pris nos distances. On est maintenant dispersés et on revoit les priorités. Tout ce qui peut attendre est mis de côté. On essaie quand même de traiter toutes les demandes de manière aussi rapide, efficace et équitable que possible. » 

Les nouveaux versements de TPS/TVH ont commencé le 9 avril, tandis que l’ACE sera automatiquement bonifiée en mai pour les familles admissibles. 

Soulignons que les membres de l’AFPC à Service Canada et à l’ARC sont sans contrat de travail et n’ont pas eu d’augmentation de salaire depuis environ trois ans et quatre ans respectivement. Le gouvernement fédéral devrait emboîter le pas aux gouvernements provinciaux et aux municipalités, qui ont agi rapidement pour conclure des ententes avec leur personnel durant la pandémie. 

Sujets: