La valeur du syndicat

Si vous êtes appuyé par un syndicat, cela accroît la sécurité et l’équité de votre emploi et de votre lieu de travail. Votre employeur vous paie mieux et il est plus susceptible de vous offrir des avantages sociaux qui vous aident à concilier votre travail et votre vie personnelle. De plus, cela donne de l’importance à votre santé et à votre capacité d’accomplir votre travail et cela fait respecter votre droit à un traitement équitable.

Le Congrès du travail du Canada publie la présente étude pour illustrer la véritable importance de l’avantage syndical, dans l’ensemble du pays et dans 50 communautés canadiennes. Cette étude montre que les travailleurs et les travailleuses qui sont syndiqués gagnent 5,28 $ par heure de plus que ceux qui ne le sont pas, que les travailleuses gagnent 7,10 $ par heure de plus et sont payées de manière plus équitable, et que les travailleuses et travailleurs de moins de 25 ans occupant des emplois couverts par une convention collective gagnaient 27 % de plus.

Les 10 plus importants gains de l’AFPC pour ses membres

1. Dispositions sur les congés de maladie

1969 – Le régime des congés de maladie de la fonction publique fédérale est bonifié pour y inclure un congé pour accident du travail.

2. Congé annuel

1973 – Les fonctionnaires obtiennent le droit de reporter des crédits de congé annuel.

3. Prestations de retraite égales pour les femmes

1975 – Les travailleuses de la fonction publique fédérale obtiennent des prestations de retraite égales.

4. Des heures de travail qui répondent aux besoins des membres

1979 – L’AFPC signe une première convention collective qui prévoit un horaire de travail à la fois flexible et pratique.

5. Congé de maternité et congés pour obligations familiales

1980 – Le groupe Commis aux écritures et règlements (CR) obtient un congé de maternité payé et des congés pour obligations familiales.

6. Santé et sécurité

1984 – Grâce à sa campagne « Livre noir », l’AFPC obtient que les fonctionnaires fédéraux bénéficient des dispositions sur la santé et la sécurité du Code canadien du travail.

7. Soins de la vue et de l’ouïe et soins dentaires

1988 – L’AFPC obtient pour les fonctionnaires fédéraux des régimes de soins de la vue et de l’ouïe et de soins dentaires entièrement payés par l’employeur. 

8. Reconnaissance des conjoints de même sexe

1990 – Dans une entente sans précédent conclue avec le gouvernement du Yukon, l'AFPC obtient que la notion de « conjoint » soit redéfinie pour comprendre dorénavant les personnes de même sexe.

9. Équité salariale

1998 – Le Tribunal canadien des droits de la personne accorde l’équité salariale aux membres des unités de négociation à prédominance féminine de l’AFPC dans la fonction publique fédérale. Le gouvernement a interjeté appel de cette décision à la Cour fédérale, mais cette dernière a maintenu la décision du Tribunal. Par la suite, l’AFPC a négocié un règlement de plus de 3 milliards de dollars pour plus de 200 000 personnes qui étaient membre ou qui avaient été membre des unités visées.

10. Protection pour les membres ayant un handicap

1993 – L’Alliance négocie avec succès avec la Confederation Life pour que les membres ayant un handicap, qui sont par ailleurs en bonne santé, bénéficient de l’assurance-vie.