Bulletin 06/16

20 décembre 2016

AUX:       Conseil exécutif
                Présidentes et présidents de section locale
                Substituts aux vice-présidentes et présidents

Copie :    Personnel du SEI

OBJET:   Plans d’amélioration du rendement (PAR)


Chères consœurs et chers confrères,

Le présent bulletin est complémentaire à l’article sur les Plans d’amélioration du rendement qui a paru dans le communiqué de décembre.

Les membres du personnel de l’ARC font l’objet d’une évaluation annuelle du rendement et peuvent recevoir une cote se situant entre 1 et 5, 1 étant la plus basse et 5 étant la plus élevée. Selon les Procédures sur la gestion du rendement et la reconnaissance, lorsqu’un membre du personnel reçoit la cote 1 ou 2, la ou le gestionnaire doit élaborer un Plan d’amélioration du rendement (PAR) afin de remédier aux lacunes particulières en matière de rendement qui ont mené à l’attribution de cette cote. On peut trouver des renseignements sur les PAR à la section 5.2.3 des Procédures sur la gestion du rendement et la reconnaissance.  

Au moment d’élaborer un PAR, la ou le gestionnaire doit suivre les cinq étapes que voici :

  • discuter de l’écart de rendement avec le membre du personnel afin d’arriver à une compréhension commune de l’amélioration nécessaire;
  • avoir une discussion avec le membre du personnel et déterminer ensemble la cause ou les causes profondes de l’écart de rendement;
  • élaborer des stratégies et des mesures précises visant à améliorer le rendement;
  • établir des jalons et des indicateurs de rendement visant à améliorer le rendement ainsi qu’une date d’achèvement du Plan d’amélioration du rendement;
  • établir un calendrier d’activités et de réunions de suivi pour la durée du Plan d’amélioration du rendement.

En votre qualité de militante ou militant syndical qui aidez un membre appelé à suivre un PAR après avoir reçu la cote 1 ou 2, vous devez vous assurer de ce qui suit :

  1. Les lacunes en matière de rendement doivent être clairement expliquées – quels sont les manquements chez le membre qui sont à l’origine de l’écart de rendement? Les explications ne doivent pas être d’ordre général : il faut des faits précis!! Le membre a besoin de faits précis.
  2. Les mesures visant à améliorer le rendement doivent aussi être précises – assurez-vous que les attentes sont claires et qu’il n’y a pas de malentendu concernant les comportements exigés du membre.
  3. Dans le cadre d’un PAR, des réunions de suivi doivent être prévues. Il importe de tenir les gestionnaires responsables de la tenue de ces réunions; c’est dans l’intérêt tant de l’employeur que du membre.

Solidairement,

signature de Kent MacDonald

Kent MacDonald
Agent des relations de travail