Bulletin 01/08

8 janvier 2008
À : Conseil exécutif
Substituts aux vice-présidentes régionales et vice-présidents régionaux
Présidentes et présidents de section locale
Tout le personnel

Objet : Courriel de RyanPoon@canada.com

La plupart d’entre vous sinon tous avez déjà reçu un courriel ou deux en provenance de l’adresse susmentionnée. Nous avons aussi appris que de la correspondance de nature semblable a été envoyée directement à certains membres PM‑2 par l’entremise du courrier interne de l’employeur.

Après avoir examiné les documents, nous constatons que le rédacteur n’a manifestement pas de connaissances ni d’expertise en classification, qu’il s’agisse de l’ancienne norme ou de la nouvelle.

Il y a au moins trois questions qui doivent être expliquées en raison de cette correspondance malencontreuse :

En premier lieu, comparer l’ancienne norme PM et la nouvelle Norme de classification de l’Agence (NCA), c’est comme comparer des pommes et des oranges. Bien que les deux soient des fruits, le goût et la texture sont très différents. Pour ce qui est du cas en question, si l’ancienne norme PM et la NCA sont toutes deux des normes de classification, les résultats numériques de la classification selon l’une ou l’autre norme NE PEUVENT ÊTRE comparés. À titre d’exemple, l’ancienne norme PM est ventilée en quatre éléments et la Norme de classification de l’Agence est ventilée en 12 éléments distincts. La valeur attribuée à chaque élément est entièrement différente dans chaque cas. La fourchette des valeurs dans chaque cas est aussi différente. Il est donc impossible et inutile de comparer les chiffres.

Le deuxième point qu’il faut soulever, c’est de rappeler à toutes les sections locales que, selon le protocole d’entente sur la description de travail, il y avait plusieurs griefs qui ont été déposés au sujet du contenu des descriptions. Effectivement, il y a eu des griefs qui ont été déposés au sujet de 16 descriptions de travail dont celle du poste SP0376 (anciennement PM0140), vérificateur de l’impôt.

Le troisième et dernier point est un rappel aux sections locales au sujet du protocole d’entente que nous avons conclu (voir les Bulletins 20‑07 et 21‑07) sur les questions de classification. Si des personnes pensent que leur cote de classification n’est pas suffisante, la cote peut être révisée selon le processus informel. Les sections locales ont jusqu’au 11 janvier 2008 pour transmettre au Bureau national la liste des postes contestés, de même que l’évaluation de chacun des éléments de classification qui sont inexacts de l’avis des membres.

S’il y a des membres qui soulèvent des points mentionnés soit dans le courriel de RyanPoon@canada.com ou dans les documents qu’eux-mêmes ou leurs collègues pourraient avoir reçus, prière de leur remettre le présent bulletin et de transmettre leur demande de renseignements au Bureau national, soit à Kent MacDonald, soit à Linda Cassidy au 613‑235‑6704.

Syndicalement,

Betty Bannon,
Présidente nationale, SEI