Comité des chances égales

Rapport du Comité des chances égales

juin 2013

Robin Johnson

Le Comité des chances égales s’est réuni du 7 au 9 mai 2013 pour travailler à la Conférence nationale qui s’organise pour les 18 au 20 octobre 2013. Le thème de la conférence sera Le passé, le présent et l’avenir et nous aurons également un dîner le samedi soir pour tous les participants et participantes. Veuillez inciter les sections locales à envoyer des personnes qui travaillent en équité et en matière d’emploi ou des nouveaux membres qui s’intéressent aux questions d’équité. Le comité est tout emballé par le travail qui a été accompli et nous espérons une excellente conférence. L’invitation sera envoyée en août et la date limite pour les réponses sera le début de septembre. Parce que chacun et chacune sera très occupé cet été, nous annoncerons la date en juin, avant les vacances, pour rappeler aux sections locales la tenue de la conférence.

Quant au nouveau modèle national de gouvernance de l’équité en matière d’emploi, j’ai adressé une lettre le 9 avril à Mme Hashimoto, la directrice de la Division des langues officielles en matière d’équité d’emploi (DLOEE), parce que je n’avais pas reçu de retour d’appel. Dans ma lettre, j’ai demandé une réponse au sujet de sa décision d’utiliser le nouveau modèle de gouvernance et lui ai rappelé que, selon la Loi sur l’équité en matière d’emploi et tout particulièrement l’article 15, l’employeur doit consulter le représentant de ses salariés et collaborer avec eux au plan d’équité en matière d’emploi. La réponse à cette lettre est arrivée le 10 mai 2013, et l’employeur n’y disait pas grand-chose. Il y aura une réunion en personne avec l’employeur le 22 mai 2013 et nous allons l’informer encore une fois du manque de communication au sujet de cette initiative et de notre mécontentement au sujet des changements proposés. Je ferai un rapport verbal au Conseil exécutif sur ce qui se sera passé à cette réunion.

Recommandation no 1

Le Comité des CE recommande que le mandat soit modifié, selon la formulation ci-jointe.

MANDAT

1. Énoncé :

Le SEI est en faveur des chances égales pour tous les membres, sans égard au sexe, à l’orientation sexuelle, à l’âge, à l’incapacité mentale et / ou physique, à la race, à la couleur, à l’origine ethnique / nationale, aux croyances religieuses, aux convictions politiques, à l’état matrimonial, à la situation de famille ou à l’état de personne graciée.

2. Buts et objectifs du Comité :

  • Aider et guider les membres dans les questions de chances égales;
  • Promouvoir une plus grande compréhension des questions de chances égales;
  • Surveiller la mise en œuvre des programmes d’équité en matière d’emploi et de diversité et faire les recommandations nécessaires;
  • Faire de la sensibilisation aux questions d’équité / de diversité, en particulier celles associées à l’équité en matière d’emploi, et susciter des appuis pour ces questions chez les syndiqué‑e‑s et dans le public;
  • Consulter l’employeur sur tous les aspects de l’équité en matière d’emploi et collaborer avec lui en cette matière et veiller à ce qu’il se conforme à la législation;
  • Assurer la liaison avec d’autres organismes de l’extérieur et de l’intérieur du syndicat pour que les besoins des membres soient pris en compte;
  • Définir les nouveaux enjeux en matière d’équité / de diversité qui intéressent les membres et formuler les recommandations nécessaires;
  • Préparer et présenter les Conférences régionales et nationales des chances égales.

3. Le Comité est formé des personnes suivantes :

  • Deux (2) dirigeantes ou dirigeants nationaux, dont l’un est nommé à la présidence;
  • Un (1) membre élu par les présidentes et présidents de section locale;
  • Un (1) membre représentant chacun des cinq (5) groupes d’équité désignés, à choisir par le comité de sélection;
  • L’agent des relations de travail, à titre de conseiller technique du Comité.
  • Le comité de sélection est formé des deux (2) dirigeantes ou dirigeants nationaux, du membre élu par les présidentes et présidents de section locale et de l’agent des relations de travail affecté au Comité. La sélection finale est soumise au Conseil exécutif pour ratification. Les observations se font sur un formulaire de candidature pour les membres intéressés.

4. Fonctions et responsabilités de la présidente ou du président :

  • En général, être responsable des questions de chances égales;
  • Coordonner les efforts du Comité;
  • Représenter le SEI au Comité national des droits de la personne de l’AFPC;
  • Veiller à faire envoyer aux membres du Comité le procès-verbal de toutes les réunions et toute la correspondance pertinente;
  • Donner des avis au SEI sur les questions de chances égales;
  • Être responsable de l’approbation de toutes les communications officielles du Comité;
  • Être responsable de la recommandation des dépenses du budget des chances égales au nom du Comité;
  • Avec l’aide du Comité, organiser et présenter les Conférences régionales et nationales des chances égales.

5. Fonctions et responsabilités des membres du Comité :

Sous la direction de la présidente ou du président du Comité :

  • Établir et maintenir le contact avec les membres qui appartiennent aux groupes représentatifs et diffuser de l’information auxdits membres, à l’échelle nationale. Encourager la participation des membres à leur syndicat;
  • Rester en contact avec les organismes communautaires régionaux et nationaux pour ce qui est du portefeuille des membres du Comité;
  • Participer activement aux campagnes du SEI et de l’AFPC sur les questions de chances égales et faire la promotion des questions de chances égales;
  • Tenir le Comité au courant de ses activités en matière de chances égales;
  • Contribuer à l’élaboration des Conférences régionales et nationales;
  • Participer aux conférences régionales et nationales, selon la nécessité et suivant les directives de la présidente ou du président.

6. Réunions :

  • Le Comité se réunit au moins quatre (4) fois par an;
  • Le Comité se réunit avec l’employeur selon qu’il y a lieu.

Respectueusement soumis.

Robin Johnson,
Présidente du comité