Points de suivi du Président national - Conseil exécutif

Décembre 2019
  • MEMBRES DU SEI NON ASSIGNÉS

Lors de la dernière conférence des présidents, plusieurs personnes ont manifesté leur mécontentement concernant la problématique liée aux membres non assignés causant la perte de cotisations syndicales destinées à certaines de nos sections locales.

Comme mentionné à maintes reprises, je réitère mon engagement à essayer de trouver une solution reliée à ce problème.

Nous avons eu une réunion avec deux des dirigeants de l’Administration de l’effectif de l’AFPC concernant ce dossier chaud. Lors de cette rencontre, j’étais accompagné par notre 1er Vice-président national, mon adjoint exécutif ainsi que par Louise Dorion qui est la personne responsable du traitement des cartes de membre pour le SEI.

Nous avons une fois de plus soulevé le fait que cet enjeu est très important pour nos sections locales puisque le manque à gagner peut se chiffrer en milliers de dollars pour certaines d’entre elles. Nous leur avons aussi mentionné que pendant cette période sombre (mars 2016 à octobre 2018), nos sections locales ont continué de nous envoyer des cartes signées par leurs membres. De plus, nous avons demandé pourquoi il y a des membres qui sont assignés à une section locale depuis plusieurs années et qui soudainement disparaissent de leur liste. 

Voici ce que les dirigeants de l’Administration de l’effectif de l’AFPC nous ont mentionné :

  • Malgré le fait que le système de paie de l’employeur, Phénix, n’était pas en mesure de lire le fichier des changements provenant de l’AFPC, le logiciel « Unionware » enregistrait et gardait en mémoire tous les changements qui ont été effectués durant cette période. L’AFPC va faire des tests pour savoir si le système est en mesure d’extraire des données statistiques par section locale et comprenant seulement les membres qui se sont rajoutés durant la période où Phénix n’était pas en mesure de lire le fichier des changements, soit de mars 2016 à octobre 2018.    

    Nous continuons de faire les suivis requis à ce sujet.

  • En ce qui concerne la deuxième question, soit le fait que des membres déjà assignés à une section locale disparaissent subitement de leur liste, l’AFPC nous a dit que le problème survient seulement lorsqu’un-e membre change de niveau de classification, plus précisément lorsqu’il/elle passe d’un poste SP à un poste MG. Dans un tel cas, le système transfère automatiquement le membre de sa section locale à la liste des membres non assignés. Pour pallier à ce problème, ils ont demandé si nous accepterions qu’ils changent la règle en vigueur présentement de façon à maintenir le membre dans sa section locale d’origine avant le changement de niveau de classification. Nous leur avons donné notre accord en précisant que pour la grande majorité des membres qui changent de niveau, ce changement se produit généralement dans le même bureau, donc qu’ils demeurent dans la même section locale. À l'heure actuelle, l’AFPC effectue des tests et les dirigeants de l’Administration de l’effectif devrait être en mesure de mettre le changement en place à partir de janvier 2020.

À la suite du transfert à l’AFPC de la dernière liste de membres non assignés qui contenait 1917 personnes, nous avons effectué une autre mise à jour et avons généré un nouveau rapport contenant le nombre de membres non assignés, Cette nouvelle liste contient 750 membres non assignés. Grâce à l’entente conclue avec l’ARC, le nombre de membres non assignés à une section locale ne devrait plus être considérable.

Dans le but d’être plus efficient, et afin d’aider nos employé-e-s du Bureau national à identifier plus facilement à quelle section locale appartiennent les membres non assignés, j’ai demandé à chaque Vice-président-e régional-e (VPR) d’obtenir de chacune de leurs sections locales les adresses de tous les bureaux de l’ARC où celles-ci ont des membres.

J’aimerais tous vous remercier pour votre collaboration dans ce dossier.        

Respectueusement soumis,

Marc Brière
Président national