Comité de dotation

Rapport du Comité de la dotation

Mars 2019

Jérôme Martel

Le comité national a été occupé et sollicité avec différentes initiatives de l’employeur en plus des revues des descriptions de travail qui font partie du travail habituel.

D’ailleurs, j’aimerais remercier mon comité pour tout le travail accompli pour les revues de postes depuis le dernier Conseil exécutif.

Comme vous le savez déjà, l’employeur a entrepris une refonte majeure de son programme de dotation.

Shane et moi avons participé à une rencontre en personne au début décembre 2018 avec l’autre syndicat ainsi que des représentants de tous les départements et de toutes les régions. Les différents enjeux ont été discutés durant quelques jours. Par la suite, des recommandations ont été formulées et nous avons été consultés une nouvelle fois sur ces recommandations. Nous avons spécifiquement mentionné, entre autres choses, que nous tenions à un système de recours juste et efficace et aussi que nous tenions à ce que l’employeur révise la conversion administrative à trois ans au lieu de 5.

Des projets pilotes pourraient être mis en branle sous peu.

La gestion a mentionné à plusieurs reprises leur intérêt à ce que les évaluations de rendement soient prises dans le cadre de la dotation. Nous nous y sommes opposés dans sa forme actuelle puisque la manière de faire les évaluations de rendement peut être aléatoire et arbitraire.

L’employeur a aussi entrepris une refonte de la gestion du rendement presque au même moment, ce portfolio a été ajouté à la refonte de la dotation puisqu’il peut fort bien il y avoir des liens avec la dotation.

Shane et moi avons eu l’occasion de donner nos commentaires concernant la gestion du rendement lors d’une rencontre prévue à cet effet.

La gestion a aussi entrepris une vaste initiative de revue de postes au Recouvrement des recettes, et ce, pour tous les niveaux, autant la gestion que les postes syndiqués. Nous avons Patrick Bertrand et Jennifer MacPherson qui représentent très bien le SEI sur ce comité avec l’employeur. Shane et moi avons participé aux 2 dernières rencontres. Ceci est pris très au sérieux parce que cela pourrait avoir des incidences sur les emplois de nos membres.

Soumis respectueusement,

Jérôme Martel
Président du comité