Solidarité avec les travailleuses et travailleurs de l'éducation du SCFP, défendez la Charte

3 novembre 2022

Bonjour consoeurs, confrères et ami(e)s,

Comme vous le savez probablement, le gouvernement Ford en Ontario se lance dans une attaque sans précédent contre le personnel de l’éducation représenté par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui comprend notamment les éducatrices et éducateurs de la petite enfance, les secrétaires, les bibliothécaires, les aides-enseignants, les concierges, le personnel d’entretien et les professionnels des technologies de l’information (TI).

En effet, avec le projet de loi 28, le gouvernement de l’Ontario veut imposer aux travailleuses et travailleurs de l’éducation un contrat de travail de quatre ans leur ordonnant de retourner au travail et les menace d'amendes massives s'ils ne s'y conforment pas.

Ce projet de loi invoque la clause dérogatoire, annulant de manière préventive les protections de la Charte canadienne des droits et libertés concernant le droit fondamental au processus de négociation collective.

En fait, le projet de loi 28 vise à détruire la libre négociation collective et à miner le syndicat en éliminant tout espoir de contester la loi devant les tribunaux.

C’est du jamais vu dans l’histoire du Canada.

Ceci constitue une grave menace pour l’ensemble des travailleuses et des travailleurs non seulement en Ontario mais à travers tout le pays.

Les travailleuses et travailleurs de l'éducation du SCFP seront en position légale de faire la grève à compter de demain vendredi le 4 novembre 2022.

Même si le gouvernement de l’Ontario adopte le projet de loi 28, ces travailleuses et travailleurs et leur syndicat vont défier la loi en tenant des piquets de grève.

J’encourage tous les membres du Syndicat des employé-e-s de l’Impôt (SEI) demeurant en Ontario à se joindre à eux et de leur démontrer notre soutien et notre solidarité dans la défense de nos droits protégés par la Charte.

PASSEZ À L’ACTION

Joignez-vous à une ligne de piquetage demain

Vous ne pouvez pas vous rendre à un piquet de grève?

Envoyez une lettre à Doug Ford et à votre député provincial à l'aide de l'outil en ligne du SCFP.

Organisez un rassemblement durant une pause devant votre lieu de travail avec vos collègues.

Prenez des photos et partagez-les sur les réseaux sociaux avec les hashtags #leseisoutientlestravailleursdeléducation #scfp

Envoyez-nous également vos photos à l’attention de notre agente des communications/web, Susan Duncan, à l’adresse duncans@ute-sei.org

J'encourage également tous nos membres à travers le pays à manifester leur soutien et leur solidarité avec les travailleuses et les travailleurs de l'éducation de l'Ontario dans leur lutte pour défendre nos droits constitutionnels, mais aussi à soutenir nos consœurs, confrères et ami(e)s des autres syndicats qui sont déjà en grève ailleurs au Canada.

En toute solidarité,

signature de Marc Brière

Président national
Syndicat des employé-e-s de l'Impôt