Pourquoi se battre pour sauvegarder l'indemnité de départ?

4 mai 2016

POURQUOI SE BATTRE POUR SAUVEGARDER
L’INDEMNITÉ DE DÉPART????

En 1969, je recevais un salaire annuel d'environ: 5000,00 $ oui 5000,00$ PAR ANNÉE
Ce qui représentait environ  420,00 $ dollars par mois.

Dans les années 70 & 80, l'AFPC a négocié un bénéfice monétaire qui s'intitulait INDEMNITÉ DE DÉPART
DES SEMAINES DE SALAIRE QUI S'ACCUMULAIENT AVEC LES ANNÉES EN PRÉVISION DE LA RETRAITE.

En 2004, je prenais ma retraite après (35) années de service avec
(70%) d'un salaire annuel de 59628,00 $ + (30) semaines : 35610,01 $

D'INDEMNITÉ DE DÉPART
PAYÉES AU MONTANT DE MA DERNIÈRE JOURNÉE DE TRAVAIL
UN BÉNÉFICE  EXCEPTIONNEL QUE LA GRANDE MAJORITÉ DES MEMBRES DE L'AFPC ONT PERDU AUJOURD'HUI.
SEUL
LES TRAVAILEURS & TRAVAILLEUSES
DU SYNDICAT DES EMPLOYÉ-E-S DE L'IMPÔT
ONT TOUJOURS CETTE CLAUSE DANS LEUR CONVENTION COLLECTIVE

 

LA PROPOSITION QUE L'EMPLOYEUR VOUS SOUMMET
PRÉSENTEMENT
EST DE
SOUSTRAIRE CE BÉNÉFICE EXCEPTIONNEL DE VOTRE CONVENTION COLLECTIVE APRÈS (41) MOIS DE NÉGOCIATION
C'EST HONTEUX
- C'EST RÉVOLTANT

IMAGINEZ VOTRE SALAIRE ANNUEL DANS (5) - (10) - (15) ANS
ÉVALUEZ LA SOMME DE VOTRE INVESTISSEMENT - C'EST ÉNORME

EN ACCEPTANT CETTE OFFRE DE VOTRE EMPLOYEUR
C'EST PERDRE
DÉFINITIVEMENT CE BÉNÉFICE EXCEPTIONNEL

LA RÉPONSE EST :  NON MERCI

Michel Chevalier
Président national, ARAFP