Position de l’AFPC sur les exigences relatives à la vaccination dans la fonction publique fédérale

16 août 2021

Le 13 août, le gouvernement fédéral a annoncé que tous les fonctionnaires fédéraux devront être vaccinés contre le COVID-19 d’ici le début de l’automne.

Le gouvernement s’attend à ce que les sociétés d’État et les autres employeurs sous réglementation fédérale aient les mêmes exigences pour leur personnel, avec la fin octobre comme date limite.

Alors que débute une quatrième vague de la pandémie, il est primordial que les Canadiennes et Canadiens fassent tout en leur pouvoir pour se protéger mutuellement et ralentir la propagation du virus dans nos communautés.

Les scientifiques ont montré que la vaccination et d’autres mesures comme le port du masque et la distanciation physique sont les moyens les plus efficaces de lutter contre la COVID-19 et de nous permettre de traverser la pandémie.

L’AFPC appuie les mesures visant à accroître les taux de vaccination, y compris les exigences de vaccination pour les fonctionnaires fédéraux, afin de mieux protéger nos membres, leurs collègues et nos collectivités.

Les gouvernements et les employeurs ont l’obligation de veiller à ce que les lieux de travail soient sécuritaires pour les travailleuses et travailleurs de la fonction publique et pour la population canadienne. 

Nous appuyons les objectifs du gouvernement, mais en exigeant que tout plan qu’il met de l’avant pour recueillir ou vérifier le statut vaccinal de nos membres respecte leur droit à la vie privée. Le gouvernement doit aussi prévoir des mesures d’adaptation pour les fonctionnaires qui ne peuvent pas se faire vacciner en raison de protections accordées par les lois sur les droits de la personne.

Nous comptons sur le gouvernement pour continuer à consulter les syndicats au sujet de la mise en œuvre des mesures de vaccination afin de protéger la vie privée de nos membres et garantir le respect des droits de la personne.

Sujets: