Mise à jour négociations - Été 2019

24 juillet 2019

Consoeurs et confrères,

J'espère que votre été se déroule bien et que vous passez du bon temps avec vos amis et votre famille.

Nous avons officiellement reçu de la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral un avis nous informant que les dates d'audience de la Commission de l'intérêt public (CIP) se tiendront les 6 et 20 janvier 2020.  Cet échéancier est similaire à ceux des autres tables de négociation qui se dirigent également vers la CIP.  Bien que nous soyons déçus par le délai incroyablement long quant à ce processus, les dates sont à tout le moins fixées.

Au cours de cette audience, nous présenterons notre point de vue concernant les problèmes qui doivent être réglés dans nos milieux de travail en plus des augmentations salariales que nous méritons.  Ne vous méprenez pas, vous ne méritez rien de moins que ce que les autres agents négociateurs ont obtenu et nous ferons valoir que vous méritez mieux.

Récemment et à plus d'une occasion, nous avons clairement fait savoir à l'employeur que nous sommes prêts à retourner à la table de négociation s'il est prêt à faire des progrès significatifs concernant nos revendications contractuelles, y compris les propositions salariales.  Sachez que jusqu’à maintenant, l’employeur n’a toujours pas déposer d'offre salariale.

Tel que mentionné ci-haut, si l'employeur souhaite aller de l'avant, il a toutes les chances de vous démontrer qu'il veut répondre à nos préoccupations en revenant à la table de négociation.

Nous voulons ce qu'il y a de mieux pour vous et avec votre aide, nous y parviendrons.

En attendant que la CIP ait lieu, de nombreuses mesures peuvent être prises, comme par exemple rencontrer votre député, surtout en tenant compte de l'imminence des élections et de la sollicitation qu’ils feront auprès des électeurs.  L’envoi de lettres est également une option, car les députés sortants souhaitent être réélus et leurs concurrents ont également besoin de vos votes.  Prenez avantage de ce levier. Si vous ne l'avez pas déjà fait, veuillez s’il vous plaît envisager d'écrire également à la ministre du Revenu national.  

Ensemble, nous pouvons le faire.

En toute solidarité,

Adam Jackson
2ème Vice-président national du SEI