Mesures incitatives temporaires pour les conseillers en rémunération de l’ARC

8 février 2018

Le Syndicat des employé-e-s de l'Impôt (SEI) a le plaisir d'annoncer que nous avons récemment négocié un protocole d'entente avec l'Agence du revenu du Canada afin d'offrir des incitatifs temporaires aux conseillers en rémunération des groupes SP-04, SP-05 et SP-06 et niveaux travaillant au Centre de services à la clientèle pour la rémunération. Vous trouverez ci-joint une copie du protocole d'entente.

Depuis la mise en œuvre du nouveau système de rémunération Phénix au début de 2016, et même avant cela, les parties ont reconnu que nos membres de la rémunération ont travaillé très fort pour répondre aux demandes croissantes d'administration et de rémunération. De plus, le SEI reconnaît les efforts de ces membres dans des situations stressantes et exigeantes.

Dans un esprit renouvelé de consultation significative avec l'employeur, les parties ont convenu d'un certain nombre d'incitatifs pour améliorer le recrutement et la rétention de nos conseillers en rémunération et nous permettre de continuer à résoudre les problèmes d'administration de la paye associés à Phénix. Par conséquent, le SEI tient à reconnaître la coopération et la bonne volonté de l'employeur à cet égard.

Ces mesures incitatives sont semblables à celles offertes aux conseillers en rémunération de groupe et niveaux équivalents, représentés par l'AFPC dans l'administration publique centrale, en août 2017. Voici certains des points saillants :

  • un paiement forfaire unique de 4 000 $ : pour les employés actuels, les nouvelles recrues et les retraités qui ont repris le service;
  • un taux plus élevé pour les heures supplémentaires : toutes les heures supplémentaires effectuées entre le 1er août 2017 et le 1er juin 2018 seront payées à un taux double (plutôt qu’à un taux majoré de 50 %);
  • le report des congés annuels : les congés annuels accumulés au cours de l’année de congé 2017-2018 et non utilisés au 31 mars 2018, excédant le report maximal autorisé de 262,5 heures, seront reportés à l’année de congé suivante; les employés peuvent tout de même demander un versement en espèces des congés excédentaires s’ils le désirent;
  • le report des congés compensatoires : les congés compensatoires accumulés durant l’exercice 2017-2018 ne seront pas versés en espèces, que ce soit en tout ou en partie, sauf à la demande de l’employé et avec l’approbation du gestionnaire.

Ces incitatifs entreront en vigueur le 30 janvier 2018, date de la signature du protocole d'entente, et se termineront le 1er juin 2018. Vous trouverez plus d'information sur le programme incitatif temporaire sur le site Web du SEI à www.ute-sei.org et / ou sur InfoZone et dans les questions fréquemment posées.

Bien que ces mesures soient temporaires (tel que décrit dans le protocole d'entente), le SEI est déterminé à poursuivre ses efforts pour reconnaître de façon plus permanente les efforts de ces membres.

En toute solidarité,

Marc Brière
Président national
Syndicat des employé-e-s de l'Impôt