Les pourparlers au nom des 35 000 membres de l’AFPC-SEI achoppent

1 septembre 2022

L’équipe de négociation de l’AFPC et du Syndicat des employé-e-s de l’Impôt, qui représente plus de 35 000 travailleuses et travailleurs de l’Agence du revenu du Canada, a déclaré aujourd’hui l’impasse après huit mois de négociations ponctuées d’incessantes demandes de concession de l’employeur, jusqu’à la toute dernière séance de négociation du 31 août au 1er septembre.

En juillet, nous avions présenté nos revendications salariales dans l’espoir d’obtenir des augmentations adaptées à la hausse du coût de la vie. L’employeur, qui avait tout le temps de nous répondre, a tout simplement ignoré nos demandes.

Il continue plutôt de se traîner les pieds, accentuant de fait l’écart entre le salaire de nos membres et l’inflation galopante. Ces tactiques dilatoires sont inacceptables et nuisent à nos membres et à leur famille.

De plus, l’ARC a rejeté ou ignoré nos revendications sur des enjeux importants comme l’ajout de dispositions sur le télétravail à la convention collective, la protection des emplois, de nouvelles protections par rapport aux horaires de travail et une meilleure conciliation travail-vie personnelle. Depuis la signature de notre dernière convention collective, d’autres employeurs fédéraux ont pourtant consenti à bon nombre de ces améliorations.

L’employeur affirme que c’est à la gestion de décider si son personnel peut faire du télétravail. De plus, il n’entend pas protéger les emplois contre la sous-traitance, même s’il affirme qu’il lui faudrait encore deux mois pour répondre à nos demandes. Il n’a pas non plus l’intention de reconnaître les années de service de son personnel.

Votre équipe de négociation est déterminée à obtenir une entente équitable qui protège vos acquis et à négocier de nouveaux droits et de nouvelles protections.

Après tout, vous méritez qu’on vous traite avec dignité et respect.

Prochaines étapes

Nous avons demandé à la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral de nous aider à faire avancer les négociations. Nous vous ferons signe dès qu’il y aura du nouveau.

N’oubliez pas que nous avons besoin de votre aide pour décrocher un contrat de travail juste et équitable. Manifestez votre soutien en affichant nos fonds d’écran, consultez nos revendications et abonnez-vous aux mises à jour par courriel. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre section locale.

Sujets: