L’équipe de négo de l’AFPC-SEI dépose ses revendications salariales

15 juillet 2022

Les membres de l’AFPC-SEI méritent des augmentations salariales équitables et une meilleure sécurité d’emploi : c’est ce que revendique votre équipe de négo. Du 12 au 14 juillet, nous avons rencontré l’équipe de l’Agence du revenu du Canada (ARC) pour poursuivre les négociations en vue de renouveler la convention collective. Nous avons longuement discuté, mais très peu de progrès ont été faits à la table.

Nous avons présenté nos revendications salariales en vue d’obtenir des augmentations annuelles équitables qui – tout au moins – permettent de suivre le rythme de l’inflation.

Nous voulons également obtenir un ajustement au marché pour combler l’écart entre les membres de l’AFPC-SEI et vos homologues à l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Vous avez travaillé fort durant la pandémie pour apporter un soutien financier à des milliers de Canadiennes et Canadiens quand ils en avaient le plus besoin. Vous méritez d’être rémunérés convenablement. (voir les revendications salariales au bas de cette page web)

Se protéger contre la sous-traitance

L’an dernier, l’ARC a sous-traité du travail qui serait normalement effectué par nos membres. Le travail d’un centre d’appels a été confié à une entreprise américaine qui paie des salaires de misère et qui a été accusée de violations de sécurité. Une campagne de l’AFPC-SEI a réussi à empêcher le renouvellement de ce contrat. Toutefois, plus de 200 emplois ont été supprimés lorsque l’ARC a eu recours à la sous‑traitance dans les années 2010.

Nous voulons négocier une convention collective qui empêchera le recours à la sous-traitance. Ceux et celles qui font le travail de nos membres doivent être assujettis à notre convention collective et en tirer les avantages.

L’ARC a rejeté nos revendications, mais notre syndicat ne cédera pas.

Nous avons aussi présenté des revendications pour améliorer grandement la sécurité d’emploi des membres, faciliter l’accès au télétravail et assurer la reconnaissance des années de service.

Prochaines étapes

Nous nous attendons à recevoir des réponses de l’employeur lorsque reprendront les négociations à la fin du mois d’août.

La direction de l’ARC continue de demander des concessions. Nous avons indiqué que nous étions prêts à négocier, à condition que cela mène à l’amélioration des conditions de travail de nos membres. Nous ne ferons pas de concessions.

Manifestez votre soutien à votre équipe de négo en affichant nos fonds d’écran :

Pour ne rien manquer, consultez le site web du Syndicat des employé-e-s de l’Impôt et celui de l’AFPC et abonnez-vous à notre liste de diffusion. Si vous avez des questions, communiquez avec votre section locale.