Le SAE peut le faire

14 juin 2018

Consœurs et confrères,

Pendant plus de deux ans, nous avons eu des problèmes de paye, par l’entremise du système de paye Phénix. Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, nous exercerons des pressions sur le gouvernement fédéral pour qu’il apporte des changements, afin de remédier à ce problème. 

Le SEI croit fermement qu’il y a une meilleure façon de payer les employé-e-s de l’ARC, par l’entremise de son propre Système administratif d’entreprise (SAE). Depuis près de 20 ans, l’ARC utilise le SAE pour l’administration de la paye, sans complications majeures, et paie ses 40 000 employé-e-s avec exactitude et à temps. Le « délestage » de 40 000 employé-e-s, dont deux conventions collectives, allégerait le fardeau du système Phénix pour le reste de la fonction publique. 

Ce système de SAE a été créé par SAP (analyse de système et élaboration de programmes), une entreprise de 46 ans qui réussit à payer le personnel de grandes multinationales comme Nike et Walmart. Des améliorations au système de paye interne permettraient à l’ARC de payer ses employé-e-s directement. 

Pour instaurer ce changement, il faudrait adopter une loi fédérale. Au cours des mois d’été, nous demandons aux membres et à leur famille de signer des cartes qui seront envoyées au premier ministre, demandant qu’il soit autorisé que le SAE paie directement les employé-e-s de l’ARC. Les cartes seront présentées la semaine de la Conférence des présidentes et présidents en septembre. 

Le SAE peut le faire!

Solidairement,

Jamie vanSydenborgh
Président, Comité national d’action politique
Vice-présidente régionale
Sud-ouest de l’Ontario
SEI-UTE