L’AFPC-SEI dépose une plainte de négociation de mauvaise foi contre l’ARC

2 mars 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Notre équipe de négociation a été très surprise, c’est le moins qu’on puisse dire, du courriel sur l’état des négos que l’Agence du revenu du Canada a envoyé à son personnel il y a deux semaines. « Cette tentative désespérée de l’ARC de tromper et d’influencer nos membres à la veille du vote de grève est totalement inacceptable. C’est malhonnête. C’est manquer de respect envers nos membres », déplore Marc Brière, président national du Syndicat des employé-e-s de l’Impôt.

Se fondant sur l’avis de sa conseillère juridique, l’AFPC a conclu que le message envoyé par l’employeur justifiait le dépôt d’une plainte auprès de la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral pour négociation de mauvaise foi. Ce qu’elle a fait.

« Nos membres ne sont pas dupes. Ils voient clair dans le jeu de l’employeur. Jusqu’à présent, le soutien que nous avons reçu en faveur d’un mandat de grève est tout simplement incroyable. L’ARC et le Conseil du Trésor commencent enfin à comprendre qu’ils ont fait une grave erreur en faisant traîner indûment les négociations et en ne respectant pas nos membres. Ils paniquent, et à juste titre! Pour la première fois dans l’histoire de l’ARC, il pourrait y avoir une grève en pleine période des impôts, et ils n’auront qu’eux-mêmes à blâmer. Assez, c’est assez! »

Appuyez votre équipe de négo lors des votes de grève afin que nous puissions retourner à la table de négociation en position de force afin d’obtenir un contrat juste et équitable et de faire de l'ARC un meilleur endroit où travailler.

Contact avec les médias

Veuillez communiquer avec Marc Brière, Président national du SEI, au (613) 882-6287, pour toutes les demandes provenant des médias.

Sujets: