Mise à jour sur nos négociations de la part de notre Président national

2 décembre 2015

À :   -   Conseil exécutif
       -   Membres
       -   Substituts aux vice-présidentes régionales et vice-présidents régionaux
       -   Présidentes et présidents de section locale

Consoeurs et confrères,

Il y a longtemps déjà que j’ai communiqué avec vous concernant l’état d’avancement de nos négociations, ou plutôt l’absence de négociations, et j’ai reçu quelques demandes de renseignements à ce sujet.

Après l’élection du nouveau gouvernement, nous avons dû attendre l’assermentation du nouveau Cabinet afin de connaître qui seraient nos ministres respectifs. À la suite du dévoilement de la composition du Cabinet, j’ai communiqué par écrit avec la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, afin de convoquer une réunion et de demander à ce que l’Agence du revenu du Canada (ARC) revienne à la table des négociations avec le mandat de conclure notre convention. J’ai également eu une conversation avec Andrew Treusch, commissaire de l’ARC, afin de lui signaler que nous sommes prêts et disposés à retourner à la table des négociations, puisqu’il faut être deux pour négocier. De plus, quelques personnes travaillent pour mon compte afin d’organiser une rencontre avec Scott Brison, ministre du Conseil du Trésor. Vous pouvez également communiquer avec votre propre député fédéral et la direction afin de leur faire savoir que vous êtes mécontent de l’absence de négociations et du traitement qu’on vous réserve à titre de fonctionnaire dévoué.

Nous ne sommes pas restés les bras croisés, car nous savons que les membres souhaitent que nous retournions à la table le plus tôt possible; cette ronde dure depuis trop longtemps. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé une campagne nationale de griefs pour témoigner notre appui à l’équipe de négociation et exercer une pression sur l’ARC afin qu’elle revienne à la table des négociations. Je vous invite à consulter un membre de la direction de votre section locale pour obtenir de plus amples renseignements et signer votre propre grief.

Nous devons faire front commun afin de négocier une convention qui soit équitable pour tous les membres, aujourd’hui et à l’avenir. En restant unis, nous pourrons parvenir à une convention juste.

En toute solidarité,

signature de Robert Campbell

Bob Campbell,
Président national