RAPPORT LOBBYING Shawinigan, section locale 10005

8 décembre 2005



RAPPORT LOBBYING

Shawinigan, section locale 10005

Date : 25 mai 2006

NOM DU DÉPUTÉ : JEAN-YVES LAFOREST

CIRCONSCRIPTION :  SAINT-MAURICE / CHAMPLAIN

PARTI : BLOC QUÉBÉCOIS

DATE DE LA RENCONTRE : 23 MAI 2006  HEURE : DE 16H00  À 17H00

LIEU DE LA RENCONTRE : 632-6E AVENUE

GRAND’MÈRE
QC

G9T
2H5

TEL :
(819) 538-5291

Qui a participé au lobbying ?

photo du groupe
Dans l'ordre:
Jean-Yves Laforest, député
Sylvie Lahaie, Vice-présidente local 10005
Michel Lampron Attaché politique de Paule Brunelle
Normand Pelletier AFPC

 

Nom :  Sylvie Lahaie  (vice-présidente) SEI
Local 10005

Normand
Pelletier AFPC

Michel Lampron  Attaché politique
de Paule Brunelle  

Sujet de la rencontre :

Fermeture des comptoirs de renseignements à l’Agence du Revenu
du Canada (ARC) et perte d’emploi à l’Agence.

Résumé de la situation :

  • l’abandon du service à la clientèle sans rendez-vous
    dans les bureaux des services fiscaux de l’Agence du revenu du Canada.
  • la mise en service de kiosques libre-service aux BSF,  avec ordinateurs
    mais sans imprimantes
  • l’élimination des imprimés sur demande aux BSF
  • la fermeture de certains bureaux des opérations d’impôt à l’ARC
    (St.-Stephen)
  • la réduction de 1175 postes permanents et de 1300 postes à temps
    partiel dans  les centres fiscaux avec l’introduction des codes à barres
    bidimensionnels
  • la tendance au service a guichet unique et non spécialisé dans
    les centres de Service Canada.
  • la centralisation de finance et administration (bureau
    de paye).

Croyez-vous que votre député comprend les questions soulevées
?

Je tiens d’abord à souligner le déplacement de M. Lampron
du bureau de Mme Brunelle (T-R) au bureau député de la circonscription
voisine soit M Laforest.

M. Laforest avait reçu dernièrement les cartes postales
provenant de la population et se plaignant de la fermeture prochaine des
comptoirs de renseignements.

Nous lui avons expliqué les inconvénients
d’une telle
réduction de services pour la population canadienne, les impacts de
ne plus avoir de services en personnes pour les personnes âgées,
les personnes à bas revenu et les pertes d’emplois pour les
employés de l’Agence. Nous avons aussi fait part
que ces pertes d’emploi pour la région était majeure étant
donné que le centre fiscal de Shawinigan-Sud était un des plus
gros employeur de la région.

M. Laforest nous a expliqué qu’il
prenait les enjeux très
au sérieux puisque la population ainsi que les employés se
devaient d’avoir un service adéquat et que la perte d’emploi
causerait un tord énorme à la population de la Mauricie.

Croyez-vous que votre député est prêt à appuyer
le point de vue syndicale ?

M. Laforest a été très ouvert à nos
commentaires et il nous a proposé de ramener le tout au député responsable
de ce dossier qui  devrait être le critique en la matière
pour le Bloc Québécois. Il nous a dis qu’il allait poser
des gestes pour dénoncer la situation.  De plus, il ferait enregistrer
les cartes postales comme étant une pétition à la
chambre des communes.

Croyez-vous que votre député est prêt à collaborer
activement dans ce dossier ?

M. Laforest s’est engagé personnellement à demander à la
chambre des communes de reconnaître le problème et de déposer
la pétition en conséquence.  De plus, il s’est
engagé à trouver le député responsable du dossier
et de lui faire part de la problématique rencontrée par les
gens de la région (pertes d’emplois et de service).

Si vous avez
fourni du matériel écrit sur le sujet à votre
député, quel matériel lui avez-vous remis ?

Nous lui avons remis, le communiqué du 8 décembre 2005 préparé par
le comité d’action politique du SEI.  Nous lui avons aussi
remis le communiqué du 1ier avril 2006.  De plus, nous lui avons
remis un cartable comprenant l’information de base du SEI et nous lui
ferons parvenir l’information concernant la centralisation de finance
et administration (bureau de paye envoyé à Ottawa et Winnipeg).

Un suivi immédiat est-il nécessaire ?

Lui faire parvenir l’information
concernant la centralisation de finance et administration (bureau de paye
envoyé à Ottawa et Winnipeg)
et peut-être l’information sur l’agrandissement du Centre
fiscal qui tarde à venir.

Réponse ou commentaire du député qui devrait être
noté ?

Le député Jean-Yves Laforest ainsi que l’attaché politique
de Mme Paule Brunelle (M. Michel Lampron), se sont mis d’accord pour
faire de cet enjeu, un dossier régional puisque les emplois perdus à l’Agence
du Revenu du Canada de Shawinigan-Sud et de Trois-Rivières était
au centre de leurs préoccupations.  De plus, la population à faible
revenu ainsi que les personnes âgées étaient touchés
par cette situation et que les plaintes ne faisaient que commencer. 

Commentaires généraux sur la rencontre (l’attitude du
député, son intérêt face au sujet etc.).

Au début
de la réunion, Normand Pelletier leur a expliqué la
structure de l’AFPC et du SEI.  Lorsqu’ils ont compris l’enjeu
et le pourquoi de notre présence, leur attitude a été des
plus cordiales.  Ils écoutaient vraiment nos interventions et
ont été très chaleureux et très intéressés
sur le sujet.