Bulletin 08/12

24 mai 2012

AUX :            Conseil exécutif

                     Substituts aux vice-présidentes et aux vice-présidents

                     Présidentes et présidents de section locale

                     ART

C.C.              Présidents des Éléments
                     Robyn Benson

                     Chris Aylward

OBJET :      Semaine nationale de la fonction publique

Chères consoeurs et chers confrères,

Le Conseil national d’administration de l’AFPC a adopté la semaine dernière une résolution selon laquelle il demandera à l’ensemble des membres de s’abstenir de prendre part à aucune activité entourant ou soulignant la Semaine nationale de la fonction publique (SNFP), qui se déroulera du 10 juin au 16 juin 2012.

La résolution est la suivante :

ATTENDU QUE le gouvernement du Canada s’attaque plus que jamais aux services publics fédéraux et à la prestation des services publics;

ATTENDU QUE, depuis le dépôt du budget le 29 mars 2012, 12 404 membres de l’AFPC ont reçu une notification d’employé touché ou un avis de statut d’excédentaire;

ATTENDU QUE la réduction des services et des emplois s’accentuera à mesure que d’autres ministères remettront des avis et que le gouvernement Harper poursuivra son programme de droite;

IL EST RÉSOLU QUE l’APFC boycotte les activités de la Semaine nationale de la fonction publique 2012 et invite les membres à en faire autant;

IL EST DE PLUS RÉSOLU QUE les cotisations des membres de l’AFPC ne seront pas dépensées pour soutenir la SNFP.      

Pendant la Semaine nationale de la fonction publique, les employeurs fédéraux font mine de remercier les membres de leur travail en leur offrant un morceau de gâteau ou un hamburger, au même moment où le gouvernement fédéral annonce des restrictions budgétaires et des mises en disponibilité à un taux alarmant et affirme au public canadien que les travailleuses et travailleurs de la fonction publique sont surpayés et bénéficient d’avantages trop généreux. C’est une autre gifle pour les travailleuses et travailleurs de la fonction publique, et c’est pourquoi l’AFPC enjoint ses membres de s’abstenir de participer aux activités de la SNFP, afin de lancer un message clair.

La résolution prévoit aussi que les fonds provenant des membres ne doivent pas servir à financer aucune activité de la SNFP organisée conjointement avec l’employeur.

Nous demandons aux membres du SEI de s’abstenir de toute participation pour clairement faire comprendre au gouvernement fédéral qu’il n’est pas acceptable d’éliminer des emplois et de menacer notre sécurité, puis de continuer à nous offrir un morceau de gâteau en gage de reconnaissance.

Nous vous exhortons à défendre vos intérêts et votre sécurité d’emploi.

L’AFPC devrait communiquer très bientôt ce message et cette directive aux membres.

 

Solidairement,

signature de Robert Campbell

Bob Campbell

Président national