C-377 - Il y a pire encore, lettre de Ken Georgetti, Président du CTC

7 décembre 2012

Bob,

Les Conservateurs de Stephen Harper sont résolus à faire adopter le projet de loi C-377 émanant d’un député qui obligerait tous les syndicats, toutes les sections locales, tous les conseils du travail, toutes les fédérations du travail et le Congrès du travail du Canada à présenter des déclarations financières détaillées devant être portées à un site Web public où tous les employeurs pourraient les voir. Nous avons besoin de votre aide pour faire avorter ce projet de loi!

L’Association du Barreau du Canada déclare que le projet de loi C-377 devrait être retiré parce qu’il porte atteinte à la vie privée des membres de la population canadienne et qu’il est probablement anticonstitutionnel. La Commissaire à la protection de la vie privée indique elle aussi que le projet de loi porte atteinte à la vie privée et elle ajoute que son effet dépasserait son intention.

Pourtant, le gouvernement de Stephen Harper veut dépenser des millions de dollars d’argent des contribuables pour établir la bureaucratie nécessaire à la mise en application de ce projet de loi. Aux États-Unis, le ministère qui administre des déclarations syndicales semblables mais moins lourdes a un budget de 41,3 millions de dollars en 2012 pour contrôler les déclarations financières de 26 000 syndicats locaux. Le gouvernement de Stephen Harper veut surveiller les dépenses de 25 000 syndicats locaux au Canada, et nous estimons que cela coûtera de 32 à 45 millions de dollars par année, en ces temps où les Conservateurs ferment des stations de la Garde côtière et des centres d'appels de recherche et de sauvetage et congédient des inspecteurs des aliments.

Vous savez comme moi que les syndicats rendent des comptes à leurs membres. Tout membre d’un syndicat qui assiste à une assemblée de section locale reçoit un rapport financier détaillé de l’exécutif élu de la section locale et a l’occasion de poser des questions sur les dépenses.

Nous avons besoin de votre aide dès maintenant. Cliquez ici pour transmettre un message de courriel à votre député ou députée afin de lui indiquer que le projet de loi C-377 comporte un gaspillage de fonds publics.

Merci de votre aide!

En toute solidarité,

Ken Georgetti
Président, Congrès du travail du Canada

Communiquez avec votre député